SÉJOUR DANS LES MONTS FUCHUN de Gu Xiaogang

/

4 out of 5 stars (4 / 5 Un premier long-métrage remarquable par son élégance et sa simplicité simultanées, qui parviennent à faire de cette chronique familiale sur trois générations un tableau -au sens propre comme au sens figuré- d'une poésie et d'une précision forçant l'admiration, tout en évitant l'écueil du formalisme.)

Le destin d’une famille s’écoule au rythme de la nature, du cycle des saisons et de la vie d’un fleuve.
Présenté en clôture de la Semaine Internationale de la Critique au Festival de Cannes en 2019, ce premier long-métrage de Guo Xiaogang doit son titre à l’un des plus célèbres rouleaux de la peinture traditionnelle chinoise, peint au XIVème siècle par l’artiste Huang Gongwang, et marque le premier volet d’une trilogie, qui se déploiera, pour les films suivants, le long du fleuve Yangtsé.

SÉJOUR DANS LES MONTS FUCHUN
(春江水暖, Chun Jiang Shui Nuan, international : Dwelling in the Fuchun Mountains)
Un film de Gu Xiaogang

Avec Qian Youfa, Wang Fengjuan, Zhang Renliang, Zhang Guoying, Sun Zhangjian, Sun Zhangwei, Du Hongjun, Peng Luqi, Zhuang Yi
2019 – Chine – Drame / Chronique familiale – 2h34 – Format image 1.85 – Format son 5.1 DTS – Mandarin et dialecte de Fuyang
Distribution France : ARP Sélection
Au cinéma le 1er janvier 2020

Scénario :4 out of 5 stars (4 / 5)
Mise en scène :4 out of 5 stars (4 / 5)
Interprétation :4 out of 5 stars (4 / 5)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent

Une brève introduction au shanshui et à "Séjour dans les Monts Fuchun" de Huang Gongwang

Récemment dans Chine